Nous vivons dans une société complètement folle, et depuis que j’ai décidé de sortir de ce régime « métro-boulot-dodo », où nous sommes tous conditionnés pour aller encore plus vite, de façon à être très vulnérable face aux peurs médiatiques, par exemple, je n’ai plus du tout la même vie qu’avant.

Il m’a fallu de nombreux messages de la vie, de nombreuses expériences dites « négatives », comme nous les qualifions, pour prendre conscience que la vie est très simple finalement.

Aujourd’hui encore, j’absorbe toujours ma dose de négatif, comme c’est le cas pour beaucoup d’enter nous, mais je le vois, et surtout je le traite, différemment.

J’ai pris conscience que toute douleur physique vient d’un mal-être intérieur.

Par conséquent je ne veux plus souffrir, je ne veux plus avoir mal, je ne veux pas avoir de douleurs, et j’ai donc choisi d’être heureux à l’intérieur.

Le stress est vraiment un fléau.

Plus nous avançons, plus nous sommes pris dans le tourbillon de la vie, moins nous prenons de temps pour nous et plus nous générons de stress.

C’est lorsque nous sommes assis sur une terrasse de café, que nous voyons le stress de ces personnes au volant qui sont devenues de vrais robots, et agressifs de surcroît, pour certains.

J’ai donc retiré le stress de ma vie, et bien d’autres éléments perturbateurs, polluants, néfastes à ma bonne santé, et je propose à tout un chacun de faire pareil, en suivant ma formation  » Vivez Vos Rêves ».

Sur 150 modules de vidéo, je vous explique comment je suis sorti de ce rôle de chef d’entreprise, avec plus de 100 heures de travail par semaine, à vivre sereinement, en faisant moins de 100 heures par mois…

Vous pouvez également bénéficier de la puissance de mes vidéos en suivant ce lien

Quand on prend conscience de l’évolution du monde, de l’ouverture des esprits, de l’ouverture des consciences, et que l’on commence à s’impliquer dans le développement personnel, on ne sait pas trop par où commencer.

Alors aujourd’hui, je vais vous dire par où j’ai commencé, moi Stéphane, alors que j’étais ruiné, avec un endettement à 6 chiffres… après avoir rencontré une poignée d’individus qui ont voulu me mettre plus bas que terre, et qui avaient bien réussi leur coup !

Je vais me dévoiler petit à petit, vous allez voir que j’ai eu un parcours qui était loin d’être simple, et que je ne souhaite à personne.

Alors quand on est au fond du trou, avec des huissiers tout le tour du ventre, une société au plus bas, une femme qui se tire bien entendu, et que l’on est en arrêt maladie pour dépression, et qu’il n’y a pas d’argent qui rentre parce que j’étais patron, et la couverture sociale ne prévoit rien pour les patrons en France.

Alors quand c’est comme ça, les dettes qui augmentent, pas de rentrée d’argent, pas de travail et pas le moral pour produire, mais comment s’en sortir ?

En développement personnel on vous dit « les pensées positives », « la loi d’attraction »…

Ah oui c’est joli de penser « je vais réussir »… pire encore il faut parler au présent.

Alors comment dire « je vis dans l’abondance » alors que vous angoissez à chaque fois que le téléphone sonne et que le facteur vous apporte un recommandé ?

Parce que pour que pour que la loi d’attraction fonctionne, il faut la pensée positive, mais il faut aussi le caractère « comme si ».

Parce qu’il faut parler au présent, mais il faut y croire pour émettre les vibrations positives à l’univers qui attireront les événements positifs.

Par conséquent il faut avancer step by step.

Même quand vous êtes au fond du trou, vous avez encore un minimum de biens matériels pour lequel avoir de la gratitude.

Il faut donc partir sur ce minimum que vous avez, et le considérer comme de la chance et de l’abondance.

Remerciez l’univers, et toutes les forces invisibles dans lesquelles vous croyez, remerciez-les d’avoir ce que vous avez.

Chaque jour, listez 5 choses que vous avez en vous, autour de vous, dans votre environnement, qui vous aident à avancer…

Vous avez

  • la vue pour voir la beauté du monde,
  • l’ouïe pour entendre la nature, pour entendre le vent dans les feuilles, les oiseaux qui chantent et l’eau qui s’écoule…
  • les mains pour toucher, déplacer, faire des choses…
  • un minimum de confort pour dormir, possédez l’électricité et l’eau,…

Bref, nous avons de l’abondance tout le tour du ventre, même quand on et en train de tout perdre.

Alors il faut se focaliser sur cette seule et unique abondance.

Et il faut savourer l’instant présent.

  • Cessez d’angoisser pour ce qui va se produire.
  • Respirez, sentez l’odeur qui transperce vos narines.
  • Dégustez un verre d’eau en sentant bien le liquide passer dans votre gorge…
  • Profitez de tous ces petits moments intenses que nous oublions dans cette société qui court dans tous les sens.

En prenant conscience de cette abondance, en la mesurant en vivant l’instant présent ; vous allez amorcer votre ascension vers le bonheur.

Je vous promets, c’est par là que j’ai commencé, et c’est très puissant.

motivation

Vous vous ennuyez et vous désintéressez de ce que vous aimiez, souvent mélancolique, la frustration vous rend triste, les blocages vous énervent, votre environnement peut vous envahir de dégoût et votre vie est sans saveur car vous absorbez tout ce qui est négatif, sans laisser de place à ce que vous avez au fond de votre cœur. En un mot vous n’avez plus la motivation.

Le savez-vous, la motivation est un ensemble de facteurs qui vous dynamise, qui excite l’action d’un être humain vers un but donné, déterminant sa conduite et provoque un comportement heureux tout en modifiant les schémas négatifs de son comportement présent.

Pour retrouver la motivation

Il faut :
– oublier tout ce qui est maussade,
– éteindre la Télévision qui agresse de nouvelles négatives à chaque fois que c’est possible,
– fuir les personnes qui se plaignent de maux de société mais qui ne réagissent pas.

Vous voulez reprendre goût à la motivation ?

– ne plus subir sa vie, s’épanouir pour son propre bonheur,
– dépasser et résoudre ses blocages pour se sentir heureux de vivre,
– se détacher du matériel pour renouer avec son moi intérieur,
– accepter de lâcher prise pour ne plus ressentir la frustration,
– chasser les mauvaises pensées,
– avoir un but,
– se faire plaisir,
– rencontrer des gens positifs et optimistes,

C’est tout cela la motivation.

Il est rare d’y arriver seul lorsque la motivation a disparue. Il faut souvent avoir recours à un accompagnant pour vous booster.

Cela peut être un coach qui va vous prendre en main et vous faire prendre conscience que la situation est certes, délicate pour vous, mais qu’en retrouvant votre force intérieure, vous ne subirez plus votre vie, puisque, vous la vivrez en harmonie avec vos valeurs.

Et puis le bonheur retrouvé, la motivation reviendra d’elle-même.

Vous êtes tous Formidable, notre but c’est imager le dessin de votre vie pour rester maître de son bonheur.