J’avais évoqué sur les réseaux sociaux qu’il fallait attendre le verdict de la météo pour bloquer ses réservations pour dimanche.

Aujourd’hui, la météo s’annonce acceptable,
par conséquent nous maintenons l’événement.

Cet événement est ouvert aussi bien aux personnes célibataires qu’aux personnes qui ne sont pas à l’aise dans leur couple.

Véro et moi avons même réalisé cette petite vidéo :

Pour découvrir le programme complet, cliquez ici

L’important c’est vous

Pour être heureux, vous devez d’abord vous occuper de vous et de vous-même, de vous seul, de votre propre personne, de façon égoïste et individuelle.

C’est ensuite quand vous serez plein d’énergie positive, dans le vert selon cette illustration ci-dessous, que vous pouvez commencer à aller aider les autres autour de vous.

important.png (960×720)

Attention, avant de vous approcher des autres, sachez que le négatif est très toxique, il peut vous plonger très rapidement dans le orange.

Pour revenir à cette diapo, il faut donc vous occuper de vous en premier.

Plus vous allez faire les choses que vous aimez, plus vous allez prendre plaisir, et plus vous allez monter dans cette spirale ascendante.

Vous allez avoir envie de sortir, vous allez être curieux pour tenter de nouvelles expériences, vous allez atteindre un bonheur de plus en plus perceptible de l’extérieur et qui finira par contaminer votre entourage.

C’est ainsi que ça se passe, vous devez d’abord vous occuper de vous, et ensuite votre positive attitude fera le travail de façon naturelle.

La nature a mis des années pour fabriquer ces décors paradisiaques que nous trouvons tout le tour de la planète, laissez-lui le temps de vous mettre sur le chemin du bonheur.

Prenez les décisions qui conviennent, faites les actions qui vont dans ce sens, et lâchez prise, le temps fera le reste.

Belle vie plein de bonheur à chacun 🙂

Cet après-midi, j’étais sur une terrasse de café, à proximité d’un carrefour.

J’ai vu à un moment un mec hyper énervé au volant de sa voiture qui râlait après la voiture qui était devant lui.

C’est marrant, je me suis vu comme j’étais il y a quelques années en arrière.

Dans le fait de vouloir contrôler les évènements, à vouloir la route pour moi tout seul, à vouloir arriver avant d’être parti, à être toujours stressé par le moindre grain de sable qui ralentit.

Cette attitude nous amène un stress considérable, qui nous pourrit de l’Intérieur, et qui nous apporte des maladies sur le moyen et le long terme.

Comment s’en parer ?  Grâce au lâcher prise.

En revanche, si vous n’êtes pas dans la prise de conscience, dans la légèreté que vous procure le développement personnel, vous allez dire c’est plus facile à dire qu’à faire.

Et pourtant, en somme, lorsque l’on arrive à lâcher prise, je vous promets que l’on ne râle plus au volant et que l’on se sent bien plus léger.

Pour lâcher prise, oublier cet esprit de contrôle et de compétition qui anime l’être humain dès le plus jeune âge.

Laissons ça pour les sportifs, d’une part.

D’autre part, pour nous ; pour notre vie de tous les jours ; préférer se laisser porter plutôt que de vouloir tout contrôler.

Vous savez que vous avez un rendez-vous à une certaine heure et à une certaine distance. Il suffit de prévoir dans votre agenda le laps de temps nécessaire pour y arriver tranquillement.

Je suis chef d’entreprise, je sais ce que c’est que la succession de rendez-vous.

Toutefois, il ne faut pas oublier de noter dans votre agenda des rendez-vous avec vous-même.

Plus vous allez prendre du recul sur vos activités ; mieux vous prendrez le temps de prendre votre temps ; vous serez serein et paradoxalement  vous produirez plus.

N’hésitez pas à contacter votre coach pour réussir à lâcher prise 😉