Je suis vraiment très heureux d’avoir choisi cette ville pour venir y vivre.

À 300 m de la plage, je passe tous les matins en front de mer pour aller acheter mon pain.

C’est une vie que j’ai choisi, c’est une qualité de vie que j’ai choisi, alors que je n’étais pas du tout fait pour ça, j’aurais pu rester dans la région de mon enfance, à faire un travail pénible…

Alors merci à la vie, merci à l’univers de me livrer tous les jours un spectacle aussi grandiose, donc je vous partage quelques photos…

Voilà un sujet qui me passionne, puisqu’il fait partie de la magie des spectacle que la nature nous propose.

Pour ma part, j’étais en vacances à l’océan jeune, j’ai donc vu de bonheur ce phénomène.

Mais j’ai souvenir d’avoir emmené mon beau-père en 2005, il avait 63 ans, c’était un vrai gamin…

Il avait les yeux écarquillés, il n’en revenait pas de passer un endroit à 6h d’intervalle et que la mer était partie…

Alors si vous ne connaissez pas l’océan ou la Manche, allez-y, pour le voir de vos propres aux yeux.

Puisque en Méditerranée, le phénomène est minime, il ne se voit même pas à l’oeil nu.

D’ailleurs, savez-vous que la terre aussi monte de 40 cm, en même temps que la marée ?

Je vous invite à découvrir ma première vidéo avec des prises de vues à Pornichet, en Loire-Atlantique, à marée basse et à marée haute.

Et derrière vous aurez une vidéo de Jamy, c’est pas sorcier, qui nous explique le phénomène des marées, que vous pouvez montrer à vos enfants pour leur expliquer, c’est très bien fait.

Pour la première vidéo tournée à Pornichet, nous sommes le dimanche 18 septembre 2016 avec un coefficient de 110 le matin et de 111 l’après-midi.


C’est une chanson que j’adore de C Jérôme, et voilà à quoi je pensais en regardant le spectacle d’aujourd’hui… lorsque la chaleur estivale s’en va pour laisser place aux orages.

Petites étaient les vagues, mais elles commençaient à mouiller puisque je me suis fait mouiller les pieds en prenant ces quelques vues…

Sur une musique libre de droit d’auteur et non sur cette belle chanson de C Jérôme, je vous invite à regarder ces quelques vagues si vous aimez comme moi…