L’homme a besoin d’être remarqué, félicité et reconnu pour s’épanouir. Les différents gestes que l’on fait à son égard sont très importants. Une personne qui a grandi dans l’attention de ses parents, de sa famille ainsi que de son entourage est plus sûr d’elle. Contrairement à cela, celle qui n’a eu que très peu de marques d’attention dans son jeune âge devient plus renfermé et ne reconnaît pas sa valeur.

Les marques d’attention doivent être positives

Tout le monde sans exception cherche à captiver l’attention des autres. C’est cette dernière qui procure à chacun la confiance en soi. Les marques d’attention sont les gestes, les regards et les compliments que l’on attribue à quelqu’un d’autre. Il s’agit d’un acte encourageant, mais aussi une marque de reconnaissance.

L’importance des marques d’attention

Dès l’enfance, le petit a besoin d’attention pour construire une image de ce qu’il sera. Il s’agit d’un acte primordial pour qu’un individu jouisse de son existence. C’est grâce à ces comportements et aux regards que l’on porte qu’un individu forge sa personnalité. En d’autres termes, les marques d’attention nourrissent l’estime de l’homme. Ce sont les jugements positifs qu’on porte sur lui qui définissent son futur.

Tout petit, il demande de l’attention sur ses exploits. La présence de ses parents ainsi que de toute sa famille est importante pour son avenir. Les encouragements sur ses comportements l’incitent à les renouveler. C’est ainsi qu’il construit son attitude et sa manière d’être.

Les enfants qui ont tendance à attirer l’attention en faisant des bêtises sont généralement ceux qui manquent d’encouragement. Ce dernier est un acte indispensable pour ceux qui sont en plein développement.

Les attentions que l’on porte sur un individu, qu’il soit petit ou grand, sont décisives pour ses comportements et caractères. Le plus grand avantage de ces marques d’attention est surement l’estime de soi. Cette sûreté et connaissance des valeurs personnelles favorise la réussite de sa vie. Les félicitations, les reconnaissances ainsi que les moments attribués à une personne ont un grand impact sur leur développement physique et émotionnel.

Le négatif inconditionnel : à éviter

Par équilibre, il existe également des marques d’attention négatives. Celles-ci comme pour la positive construit l’attitude d’un individu face à une situation. Mais contrairement à la mise en valeur, il fait perdre l’estime de soi. Le négatif inconditionnel compte parmi les principaux facteurs destructifs dans la vie d’une personne. Il s’agit principalement de la dévaluation de l’individu et de la non-reconnaissance de ses atouts. Cela marque profondément la personne et fait naître en lui une énergie négative.

Les avantages d’une bonne marque d’attention

Qu’elles soient conditionnelles ou inconditionnelles, les marques d’attention positives permettent d’améliorer l’estime de soi. En d’autres mots, les compliments et les reconnaissances que l’on porte sur autrui lui permettent d’appréhender ces capacités et ces compétences.

Sur le plan personnel, les bonnes remarques sont des atouts majeurs qui favorisent l’estime de soi et la confiance en soi, ainsi que la joie de vivre.

Attention aux marques d’attention que vous vous portez à vous

Toutefois, les compliments et les attentions comportent des revers. D’une part, les remarques positives excessives incitent à la dépendance. Elles peuvent être des freins dans l’évolution de la personnalité. Il faut ainsi faire attention aux marques d’attention que l’on se porte sur soi même. Certains deviennent même excentriques et perturbateurs pour les autres.

Aujourd’hui je tiens à vous apporter un conseil très pertinent que j’ai mis en application depuis plusieurs mois et qui a changé ma vie radicalement.

verre-moitie-2

Nous étions été 2011, lorsque j’ai fait une mauvaise rencontre, des mauvaises rencontres, et j’ai intégré quatre loups dans ma société.

Ils sont restés 4 mois dans l’équipe, ils ont eu accès à l’intégralité des fichiers et des mots de passe, en toute confiance.

À la veille de signer les documents officiels pour intégrer la société comme associés, ils se sont retirés, ils ont fait une lettre ouverte à l’ensemble des associés pour dire que j’étais un escroc, et ils ont monté une association qu’ils ont nommé « Association des Sinistres du Net », ils ont envoyé des mails a plus de 80 % de mes clients dont ils avaient piqué mon fichier pour dire qu’il ne fallait pas travailler avec moi.

Ils ont récupéré l’intégralité de leur investissement, mais ils ont déstabilisé les associés restants, dont la moitié à demandé le départ ET le remboursement.

L’autre moitié des associés ne savait plus sur quel pied danser, restait, mais ne produisait plus.

Les clients partis, j’ai perdu plus de 80 % de mon chiffre d’affaire.

J’ai pris un avocat pour porter plainte, il fallait encore consigner de l’argent pour pouvoir me défendre…

Ils ont monté des gens contre moi, ils étaient 12 à me porter devant les prud’hommes.

Ils m’ont dénoncé à la répression des fraudes j’ai eu un contrôle qui a duré 14 mois.

Ensuite j’ai eu une enquête sur moi pour travail dissimulé.

J’ai une enquête sur moi pour abus de bien social, avec perquisition à mon domicile.

Ma femme de l’époque n’a pas aimé que son classeur de comptes bancaires parte chez la police, elle m’a traité d’escroc de truand et a demandé le divorce.

Et aujourd’hui encore, plus de 5 ans plus tard, je suis encore poursuivi pour fausse facture.

Bref, ça fait 5 ans qu’on me cherche des poux, qu’on n’en trouve pas parce que je suis honnête, et toujours en activité vous le voyez, mais c’est pour le plaisir de trouver une faille.

Mais tout ça, ça brasse énormément de négatif, et les 4 premières années j’ai cédé à ce négatif.

Je n’avais plus la tête à chercher de nouveaux produits, de nouveaux contrats, et par conséquent à faire augmenter mon chiffre d’affaires.

Mais depuis que j’ai croisé le chemin de Paul Pyronnet, ma vie a changé radicalement.

Aujourd’hui, le négatif est là, je ne peux pas l’obstruer… mais il occupe – de 5 % de mes pensées quotidiennes.

Et là, tout change.

Je n’ai plus de boule au ventre, je n’ai plus le cœur serré, je respire sereinement, je lâche prise, j’attire à moi plein de nouveaux contacts régulièrement, et je vais droit devant, en ne jurant que par le positif.

Voilà donc ce que je vous conseille aujourd’hui :

Regardez autour de vous ce que vous avez, et ne vous focalisez pas sur ce qui vous manque ou ce qui impacte votre belle énergie.

Je vous souhaite tout le bonheur du monde.